Morsure de Kelley Armstrong

Publié: 09/11/2012 par Rose dans Bit-Lit
Tags:, , , , , , , , ,

Baby Challenge Bit Lit 2012

J’avoue j’ai commencé ce livre pour le baby challenge bit-lit 2012 de livraddict et j’avais un peu peur qu’il soit pas terrible après la catastrophe des Anita Blake. Mais je n’ai pas du tout été déçue, en fermant le livre que quand j’étais trop fatiguée pour lire la suite.

Cette fois-ci, je vais tenter un style de chronique différente vu que je ne suis pas très satisfaite des dernières. Certes, je lis beaucoup mais parler de ce que je lis est assez nouveau pour moi donc n’hésitez pas à m’aiguiller !

Synopsis : Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité. Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu’elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L’énergie contenue déchire ses muscles – elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation… Elena fait tout ce qu’elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants… et même une belle-mère. En tout cas, c’est ce qu’elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d’elle. Cette Meute qu’elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d’une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l’existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature…

Mon Avis : Ce livre m’a séduit de par son histoire et de par ses personnages. En effet, j’aime beaucoup la manière dont l’auteur décrypte bien la manière de réfléchir d’Elena. Par ailleurs, elle décrit très bien le dilemme féminin entre passion et envie. Au final, une femme est forcement plus consciente du jugement du »monde » sur elle qu’un homme, enfin consciente ou y attachant de l’importance. Je trouve que Kelley Armstrong a très bien retraduit ca.

De plus, l’univers qu’elle a crée et mélangé à notre monde de tous les jours est très bien construit. Comme toujours dans ce type de roman, on y retrouve le besoin de s’intégrer au monde pour survivre.

Elena et Clay sont deux personnages très marquants mais mon faible va à Jeremy qui se doit de rester fort en tant qu’alpha de la meute mais qui veux absolument protéger les deux personnes qu’il considère comme ses enfants ! J’espère que plus tard dans la série, il saura faire comprendre à Elena qu’il agi non pas par culpabilité mais par amour paternel.

Seul grosse déception, la fin des méchants. C’est d’un banal !

A lire si vous aimez les loups garous, les histoires d’amour et familiales compliqués !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s